Sandie Bélair janvier - 19 - 2017
avatar

Aujourd’hui, nous allons à la rencontre de l’association Résilience et Attachement! Si vous nous suivez sur les réseaux sociaux, vous avez dû voir passer des posts concernant ce projet que nous soutenons de diverses façons… et avec lequel nous avons créé de nombreux liens vous vous en doutez!

Résilienfance ne pouvait que soutenir Résilience et Attachement… un projet qui fait écho au nôtre! Et c’est Caroline Maillard, sa fondatrice, qui nous le présente aujourd’hui! Bonne lecture…

Qui es-tu Caroline ? D’où vient cette passion pour l’animal ?

Ancienne assistante vétérinaire, j’évolue depuis toujours avec des animaux, plus particulièrement des chiens, mais également des chevaux et des chats. Après plusieurs formations professionnelles dont une de comportementaliste, je me suis installée en tant que telle, puis ai fondé Résilience et Attachement en profitant de l’expérience obtenue durant une vingtaine d’années, des connaissances et compétences acquises dans mes études et surtout grâce à tous mes animaux qui m’ont tellement appris !

Depuis toute petite j’évolue au contact des chiens de famille avec lesquels je nouais des liens affectifs très fort, allais chercher des têtards et des grenouilles avec mon grand-père adoré, ramenais des escargots de l’école… J’ai toujours eu ce besoin viscérale d’être entourée d’animaux !
&nbsp

5f3a1d_4d7e05352a7e4cc0965dc31e6a956053~mv2

 © Association Résilience et Attachement

 Quelles sont les missions de Résilience et Attachement ?

La vocation première de Résilience et Attachement est l’adaptation et la réadaptation en famille du chien traumatisé, phobique et peureux. Pour cela j’accueille des chiens dont personne ne veut, qui croupissent au fond d’un box de refuge souffrant de privation sensorielle, qui peuvent venir de  maltraitances, d’abandons, et j’essaie de les aider dans tout le travail à effectuer pour qu’ils puissent vivre le mieux possibles malgré leurs entraves psychologiques.

Avec l’aide précieuse de quelques personnes, nous essayons de lancer des opérations pour sortir des animaux « à donner contre bons soins » de plusieurs sites d’annonces afin de leur éviter une fin tragique, faisons des récoltes d’aliments, de niches, couvertures, jouets … et nous sommes en train de mettre en place des projets à plus grande envergure !….

Peux-tu nous parler de la résilience chez le chien et du travail spécifique que tu mènes avec ces grands traumatisés de la vie ?

Je pense que la résilience existe bien chez le chien, comme chez beaucoup d’autres espèces d’ailleurs, et qu’elle n’est possible que si l’animal se sent en confiance dans l’environnement qu’on lui impose. Mon idée de départ était de créer un attachement secondaire sécure afin d’accompagner au mieux ces chiens dans les situations quotidiennes auxquelles ils pourraient être confrontés. Puis au fur et à mesure de l’avancée de mon travail avec ces animaux, je me suis demandée de quel droit devrions nous leur faire subir notre mode de vie à tout prix, les conditionner à nos attentes, nos désirs…. J’ai compris maintenant que la clef était le respect de chaque individu et que pour que la résilience se mette en place, c’était à nous de nous adapter !

Pour cela, je m’ajuste aux chiens en permanence, j’essaye de les socialiser à l’humain très progressivement, de les désensibiliser afin qu’ils puissent s’épanouir et s’adapter un jour au sein d’un foyer en étant capables de côtoyer leurs peurs.

Es-tu accompagnée dans ce travail fort difficile ?

Je suis aidée et accompagnée chaque jour par une ou plusieurs de mes chiennes qui jouent le rôle de médiateur mais aussi d’exemple pour ces toutous qui ne veulent pas et ne savent pas comment interagir avec les gens. De plus elles véhiculent en permanence leur bien-être et leur gaieté, ce qui est un atout majeur pour mon travail !

Au quotidien, elles entretiennent les contacts intra-spécifiques qui sont primordiaux pour leur épanouissement.

Elles les accompagnent et leur montrent le chemin.
&nbsp

5f3a1d_1025122e824841a59f51354a72c5f5b9~mv2

 © Association Résilience et Attachement

Un chien médiateur… il occupe la même fonction qu’un « chien régulateur »… c’est un peu la même idée ou pas?

Chien médiateur est un terme plus approprié dans notre cas! Il fait vraiment le lien entre l’autre chien et moi, lui permet de faire partie de notre monde et pas celui dans lequel il s’enferme avec ses peurs, l’anticipation de dangers imaginaires, l’inhibition qui le paralyse… j’emploie aussi le terme de chien d’accompagnement, toujours dans une vision d’aide et de soutien!

Es-tu également aidée/soutenue par des chercheurs, des scientifiques? Et aurais-tu des références bibliographiques pour ceux qui s’intéresseraient à l’idée de la résilience chez le chien?

J’ai pu grâce, à ton intermédiaire, avoir la chance de m’entretenir par mail et au téléphone avec Claude Béata, vétérinaire, comportementaliste et spécialiste de l’attachement, qui a pris la peine de regarder ce que je faisais, de me conseiller et de m’encourager! J’ai lu ses ouvrages sur la peur, l’attachement qui m’ont été d’un grand secours compte-tenu de la pauvreté dans ce domaine de la formation que j’ai suivi! Boris Cyrulnik, psychiatre et éthologue, travaille avec Claude Béata, et il traite parfaitement de la résilience en faisant une aparté chez le chien.
J’ai également rencontré Monsieur Michel Chanton, qui par sa gentillesse et son professionnalisme a su me remotiver au moment où j’en avais vraiment besoin! Et j’ai lu plusieurs thèse vétérinaire sur le sujet, en essayant de garder un esprit critique et de ne pas considérer mes toutous comme des « malades »!

Un vaste sujet qu’il serait intéressant d’approfondir dans un autre billet… Et sinon, comment peut-on aider ton association ?

En adhérant, en faisant des dons, en nous faisant connaître ! Mon principal support est ma page facebook « Association Résilience et Attachement », mais aussi le site internet.

Tout l’argent récolté sert à payer les frais vétérinaire, à améliorer le confort de vie des toutous (et des minous !) au quotidien, à acheter du grillage pour agrandir les enclos et à nous aider pour concrétiser les projets de l’association.

Nous recherchons aussi des Familles d’Accueil pouvant héberger des animaux, le temps que nous leur trouvions le foyer idéal.

 Et si on veut adopter un animal ? Que doit-on faire ? Comment cela se passe-t-il ?

Il faut me contacter par mail à l’adresse resilienceetattachement@gmail.com  afin d’évaluer au mieux les attentes de chacun, de prendre en considération les besoins des animaux. Il faudra accepter une pré-visite d’adoption ainsi qu’une post-visite pour s’assurer que l’environnement et les attentes des familles correspondent bien à l’animal, mais aussi pour accompagner au mieux les personnes face à toutes les situations qui peuvent se produire.

Chaque placement se fera dans le respect et le bien-être de tous.

Les familles d’accueils seront choisies en fonction des mêmes critères.
&nbsp

5f3a1d_de2ea3bfca3348509f8413428396759d~mv2

 © Association Résilience et Attachement

Avec quel animal de roman, de BD, de mythologie…aurais-tu aimé travailler ?

Avec un dragon !!!! N’importe lequel, je les trouve tous magnifiques et tellement majestueux….Ils me fascinent !  Je ne crois pas aux animaux « méchants », je pense juste qu’il faut apprendre à cohabiter en observant et respectant l’autre.

 Le mot de la fin est pour toi…

J’espère que l’expérience de cette association permettra d’avoir un regard nouveau sur tous ces chiens terrorisés, ignorés, qui font peur et qui paraissent sans intérêt.

Ils m’ont tellement apporté, surprise et touchée que j’aimerai vraiment les aider en montrant tout ce dont ils sont capables et à quel point ils sont merveilleux ! J’aimerai transmettre tout l’amour que je leur porte et contribuer à faire évoluer certaines mentalités, pour entretenir l’espoir, pour ne jamais baisser les bras et toujours croire que les causes ne sont jamais perdues d’avance….

 Sandie Bélair

Contact Caroline Maillard: resilienceetattachement@gmail.com

+++ Liens:

 La page facebook: « Association Résilience et Attachement »

Le site internet: ici!

One Response to “A la rencontre de l’Association Résilience et Attachement: interview de Caroline Maillard!”

    avatar
    linda Bushell
    janvier 20th, 2017 at 12:34

    Félicitations pour votre projet qui me parle énormément.
    Je fais partie moi même d’une association de protection et suis famille d’accueil. J’ai à cœur d’aider nos chiens trauma++++ au vu de leur passé(lévriers galgos) et j’effectue les visites de pré adoption suite aux demandes d’adoptions. Merci pour tous ces loulous
    Cordialement
    Linda

Leave a Reply

Recevez les articles par mail

A propos

La Médiation Animale ? Telle est la question pour un grand nombre de personnes … Le but de cette pratique, en quelques mots, est la recherche des interactions positives issues de la mise en relation intentionnelle homme-animal. Elle est donc associée à une intentionnalité ... Lire la suite

Sandie

Recherchez sur le blog

A découvrir

A découvrir... les actes

Réseau Médi’asinus