Sandie Bélair septembre - 8 - 2010
avatar

Il y a 70 ans, la Chapelle Sixtine de la Préhistoire était découverte par un groupe d’adolescents à Montignac en Dordogne. L’occasion pour nous de revenir sur cette découverte et sur le magnifique bestiaire représenté !

La découverte de Lascaux !

Le 8 septembre 1940, Robot, un chien accompagnant le groupe d’adolescents en promenade aux abords de la commune, disparaît sous terre en pourchassant un lapin. Le trou dans lequel est tombé l’animal n’est pas très grand, mais suffisamment large pour intriguer son propriétaire Marcel Ravidat .

Quatre jours plus tard (le 12 septembre donc), l’adolescent revient, avec quelques camarades, pour élargir l’ouverture et se lancer à la découverte de ce qu’ils soupçonnent être une cavité plus importante. Munis de torches, ils explorent la grotte et découvrent les premières peintures. Fascinés par l’ampleur et la beauté de ce site, ils se confient à leur ancien instituteur, Léon Laval. Quelques jours plus tard, la grotte de Lascaux n’est plus considérée comme une simple excavation, mais comme un trésor de la Préhistoire.

Lascaux

Aquarelle issue de l’ouvrage Lascaux de Marylène Patou-Mathis et Christian Jégou

Dans la France en guerre, la découverte n’aura pas le retentissement qu’elle aurait pu avoir en temps de paix. L’État du maréchal Pétain classe la grotte aux monuments historiques en décembre 1940.

Alerté par Léon Laval, l’abbé Breuil, l’un des tous premiers paléontologues, surnommé « le pape de la Préhistoire », vient faire des études de la grotte. Il date les gravures d’une période qui va de 15 000 ans à 18 000 ans !

070515_015_GEN_DOC

Le paléontologue et préhistorien français Henri Breuil (3e à droite) observe, en compagnie d’autres archéologues, le panneau des aurochs, dans la salle des taureaux en 1948. Photo AFP

L’étude de la grotte ne reprend qu’à la fin de la guerre et Lascaux est ouverte au public en 1948. Elle devient un haut lieu du tourisme. Mais victime de son succès, Lascaux montre des signes de fragilité : elle ne supporte pas la respiration des mille visiteurs quotidiens et est atteinte par des algues. En 1963, André Malraux, alors Ministre de la Culture décide de la fermer au public. C’est en 1970 que germe l’idée d’ouvrir Lascaux II, une copie conforme, inauguré par François Mitterrand en 1983 ! Entre temps, Lascaux est classée au patrimoine mondial de l’UNESCO !

Un fabuleux bestiaire !

La grotte de Lascaux est le chef d’œuvre de l’art préhistorique. Cette cavité de dimension moyenne, pour la région, se développe sur environ 200 m et se compose d’une alternance de salles plus ou moins circulaires et de galeries-couloirs.

Le bestiaire comporte environ 600 animaux. Les chevaux dominent (il y en a environ 355), ils ressemblent étrangement aux chevaux de Przewalski . Ils sont suivis de 107 bovidés, aurochs et bisons, 88 cervidés, 35 bouquetins, quelques félins et un ours. Le renne n’est représenté qu’une fois, pourtant gibier de prédilection au Magdalénien, et le mammouth est absent. La figure appelée « La Licorne », dont l’interprétation a donné lieu à de nombreuses hypothèses, reste énigmatique.

Dans la salle des Taureaux, des cerfs et des chevaux de petite taille sont peints à côté d’imposants taureaux, l’un d’eux mesurant plus de 5 mètres de long.

Les animaux ne sont pas l’exacte réplique de modèles vivants, ils témoignent d’une grande originalité graphique et artistique. Certains dessins paraissent déformés selon des règles précises. Les artistes ont habilement utilisés les reliefs de la grotte pour créer des volumes et des effets de perspective. Les techniques picturales employées sont très élaborées et de nombreux animaux semblent en mouvement. Certaines attitudes comportementales sont exprimées, comme l’affrontement, ou la marque du territoire. Les superpositions sont fréquentes.

Les signes sont très nombreux, plus de 400 et très diversifiés : traits, bâtonnets, crochets, barbelés, quadrangulaires et ponctuations. On ne connaît pas leur signification et leur interprétation a suscité de nombreuses hypothèses.

Comment expliquer la prédominance des chevaux ?

Le film documentaire « Les chevaux de la Préhistoire », dont vous découvrirez un court extrait ci-dessous, tente d’y répondre. Il constitue une enquête scientifique qui cherche à identifier les raisons de la prédominance du cheval dans l’art du paléolithique et à élucider la question de la filiation entre le cheval de la préhistoire et le cheval de Przewalski. Tel un jeu de piste, le film nous conduit, en France et en Europe, sur les lieux importants dans la connaissance du cheval de la préhistoire, de la côte Cantabrique aux steppes mongoles, de Rotterdam au Musée d’histoire naturelle à Paris, de la grotte de Lascaux à la roche de Solutré. Cette investigation révéle les origines ancestrales du lien homme-cheval en évoquant un pan méconnu de l’histoire de l’espèce équine. A découvrir donc très vite!


Les chevaux de la préhistoire

Pour en savoir plus :

La grotte Lascaux sur Wikipédia

Le Site officiel de la Grotte de Lascaux sur le site du Ministère de la culture avec une visite virtuelle de la grotte en haute définition.

Le journal Sud-Ouest

Le superbe ouvrage intitulé Lascaux de Marylène Patou-Mathis et Christian Jégou, 80 pages, 36 planches d’aquarelle Prix : 20 €. C’est un voyage dans le temps que Marylène Patou-Mathis et Christian Jégou proposent au fil des mots et des aquarelles qui entrainent le lecteur sur les traces de nos ancêtres qui vivaient à Lascaux et qui en ont fait la « chapelle Sixtine de l’art pariétal ». Le propos du livre : En 1940, en Dordogne, des enfants découvrent par hasard l’une des plus importantes grottes ornées de la Préhistoire : la grotte de Lascaux. Marcel et son instituteur, Léon Laval, nous guident dans cette « chapelle Sixtine de l’art pariétal ». Au fur et à mesure de leur progression, nous remontons le temps pour aller à la rencontre et partager le quotidien de ces hommes qui, il y a 17 000 ans, ont laissé sur les parois l’empreinte de leur passage…

Sandie

One Response to “Il y a 70 ans, la Grotte de Lascaux était découverte…”

    avatar
    Fouillet
    mars 14th, 2017 at 19:50

    Magnifique

Leave a Reply

Recevez les articles par mail

A propos

La Médiation Animale ? Telle est la question pour un grand nombre de personnes … Le but de cette pratique, en quelques mots, est la recherche des interactions positives issues de la mise en relation intentionnelle homme-animal. Elle est donc associée à une intentionnalité ... Lire la suite

Sandie

Recherchez sur le blog

A découvrir

Bibliographie

Définition Médiation Animale